Pas d'eau, pas de papier

pas d'eau.jpeg

Pas d'eau pas de papier interroge l'impact de la création artistique sur notre environnement.

Premier constat : sans eau : ni vie, ni végétation et donc pas de papier un des support de prédilection de beaucoup d'artistes.

Quel est l’impact de la fabrication du papier sur la planète, sur son équilibre, sa survie dans une société ultra- consommatrice : Dans le processus de fabrication du papier, nous utilisons deux éléments indispensables à la vie : l’eau et les végétaux - en l’occurrence, les arbres, leurs fibres.

La création plastique prend-t-elle en considération ces paramètres lorsque les artistes sont absorbés par leur obsessionnel besoin de créer ? Pas sûr ...»

 

Alors cette fois, je me suis donné comme contrainte d’y réfléchir et d’en tenir compte dans mon processus de création.

 

Pas d'eau pas de papier est constitué de papiers voués à la destruction et recyclés et donne un nouveau souffle de vie. J'y intègre l'élément indispensable à sa fabrication en projetant, sur le papier, les reflets d'eau d'une rivière filmée en Ardèche accompagné du son dans son contexte.

Je tente de rendre hommage à cette nature que nous oublions encore bien souvent en invitant le public à prendre le temps de la réflexion et du moment présent bercé par les clapotis et le reflets d'une nature généreuse qui, si nous n'y prêtons pas attention, ne pourra exister que de manière virtuelle ...

Flèche